Présentation du Solex 1400

Ce type de Solex (le dernier modèle sans embrayage) a été fabriqué entre septembre 1958 et octobre 1959 (du numéro 1 394 501 à 1 702 028).

La moteur est est identique au modèle précédent (le Solex 1010), avec une puissance de 0,6 vc.

On passe de grandes roues de 600 (32 rayons) à des roues de 19′ (28 rayons) épousant des pneus plus larges.

Ce Solex est plus court de quelques centimètres pour mesurer 1,60 m : l’espace entre le garde-boue avant et les pédales est plus grand (fini de « taper » la pointe du pied sur le garde-boue).

Les poignées des modèles précédents étaient noires, celles du Solex 1400 sont grises. Les freins ont maintenant des ressorts de rappel afin de garantir une certaine souplesse. Les pare-jupes sont en vinyle et remplacent ceux en fil tressé. Le repose-pied est granité et sans inscription (elle viendra après, sur le modèle 1700).

Le plaisir d’avoir sur son guidon une belle sonnette « le coucou-coq » à porte-ampoule, et son ampoule jaune, est le « petit plus » ! La pompe à air d’origine met en valeur le porte-bagages.

Son plaisir de conduite est bien présent pour ses propriétaires voulant goûter aux sensations offertes par de roues plus petites et un cadre modifié offrant plus de confort de conduite. Mais attention, sa puissance limitée vous fera certainement redécouvrir la puissance de vos mollets !

A noter ci-dessous que le concessionnaire « MAURIN » vendait des cycle (dont VéloSolex) et des armes…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :